Améliorer son estime de soi grâce à la musique : Deux ados de Negba enregistrent leur premier clip

Tahir et Adir (15 et 16 ans) ne sont pas du genre à vouloir se mettre en avant. C’est même tout l’inverse : réservés et doux ils préfèrent habituellement laisser les autres occuper le devant de la scène, même au sein de leur famille. Tahir est la deuxième de 4 enfants, souvent considérée comme moins jolie et talentueuse que sa grande sœur. Quant à Adir, dernier d’une fratrie de 10 enfants, il souffre d’un fort bégaiement depuis tout petit. Tous deux ont grandement gagné en estime d’eux même au sein du Club des Adolescents de Negba et plus précisément grâce au programme de soutien artistique. Ils chantent fort bien ensemble !

De gauche a droite : Hodaya, une des animatrice du club des ados, Giselle Elalouf, Tahir, Meral Maor et Adir

Leur aventure musicale a commencé il y a un an, par la découverte du chant et de la musique au sein de la chorale du Club des Adolescents. Petit à petit ils ont naturellement commencé à chanter en duo durant les représentations de la chorale.

« Chanter pendant les répétitions et les spectacles m’a beaucoup aidé à affronter le regard des autres, j’ai beaucoup plus confiance en moi » nous confie Adir, « je me sens de plus en plus à l’aise devant les gens, peu importe que je les connaisse ou non. Chanter m’a rendu plus sûr de moi-même. »

Adir et Tahir se sont tellement investis dans le programme de chant qu’Adir a fini par suggérer à leur coach musical, Meral Maor, d’enregistrer une chanson ensemble et pourquoi par en écrire une à eux. C’est ainsi que les deux jeunes ont enregistré une reprise de la chanson « Tafasta li Makom » (Tu m’as pris une place) du chanteur israélien Benaia Barabi et en ont ensuite fait un clip vidéo. Ils travaillent à présent avec Meral à l’écriture de leur propre chanson qu’ils espèrent enregistrer dans quelques semaines.

Selon Tahir : « enregistrer la chanson et le clip nous a permis de montrer à tous qu’on avait du talent. C’est une expérience vraiment sympa, on a appris à donner le meilleur de nous-même. Le programme de musique est génial pour ça, ça nous fait grandir, peu importe ce que je ferai plus tard, c’est sûr que ça me sera utile. »

Et ces progrès se voient. Moty, qui était assistant social lors de l’arrivée de Tahir et Adir à Negba en CP, ne cache pas son émotion : « J’ai eu les larmes aux yeux quand j’ai vu le clip. Deux enfants qui sortaient à peine deux mots de leur bouche, Tahir le vilain petit canard de la famille, Adir qui bégayait… Les voir si heureux, épanouis, souriant… c’est vraiment extraordinaire ! »

« Tafasta li Makom » le premier clip de Tahir et Adir

Mille mercis à Gisèle Elalouf, bénévole à Negba, qui encourage les différents projets musicaux au sein de l’association, ainsi qu’à Yoel Carasso qui a généreusement permis le financement de ce programme.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :