Des soldats israéliens ont conquis Negba en une journée et capturé les cœurs des enfants

Les forces de défense israéliennes ont récemment procédé à une « opération militaire » à Beer-Sheva, alors que des soldats d’élite de la brigade Givati « se sont infiltrés » dans les Maisons de Negba pour « conquérir » le cœur des enfants. Vêtus de leur uniforme et armés de beaucoup d’amour, une quinzaine de soldats volontaires d’une unité spéciale ont passé l’après-midi à animer des activités et à discuter avec les enfants de Negba.

« J’ai été très impressionné quand ils sont arrivés », a déclaré Natan, 10 ans. « Un soldat m’a aidé pour faire mes devoirs de maths. Ensuite, on a joué ensemble à des jeux. C’était vraiment cool ! Moi aussi je voudrai faire mon service militaire quand je serai plus grand ! »

La visite des soldats à Negba est le résultat d’un lien personnel entre leur officier, le sergent d’état-major Ram Yakovson, et une amie à lui qui y a accompli son service civil. Les soldats se sont rendu dans les différentes Maisons de Negba. Ils ont d’abord déjeuné avec les enfants, puis les ont aidés individuellement à faire leurs devoirs. Pendant que certains jouaient au football d’autres faisaient des jeux de société. Pendant tout ce temps, les soldats ont ravi les enfants avec des histoires tirées de leur propre expérience.

« C’est vraiment génial d’avoir un soldat pour m’aider à faire mes devoirs, » a déclaré Nehorai, 10 ans. « Il m’a tellement aidé ! J’ai adoré parler avec lui et écouter ses histoires. Plus grand je voudrai être un soldat comme lui ! »

Bien que l’âge de l’enrôlement à l’armée soit encore très lointain pour Nehorai et Natan, l’un des objectifs principaux et à long terme de Negba est de voir tous ces jeunes s’intégrer pleinement dans la société civile et de rendre service à leur pays. En Israël, effectuer son service militaire reste une étape importante pour devenir des citoyens à part entière et pouvoir au mieux rejoindre la vie active par la suite.

« Certains de ces enfants nous voient comme des modèles », a rappelé le sergent d’état-major Yakovson. « Rencontrer des soldats d’une unité d’élite a été, je pense, pour les enfants une expérience enrichissante. J’espère que ces enfants voudront et pourront rejoindre eux aussi d’abord l’élite de l’armée puis de la société ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *