Chanter pour réussir : la nouvelle chorale des enfants de Negba

Une nouvelle initiative musicale a été lancée cet automne à Negba, parmi de nombreuses autres initiatives culturelles déjà proposées pour faire progresser les jeunes de Negba.

Ceux sont environ dix enfants de classe de CE1 à la 6ème qui ont réussi l’audition pour la chorale des enfants de Negba. Les membres de la nouvelle chorale possèdent toutes les voix : alto, soprano et ténor comme un groupe de chant professionnel. Ils sont également très motivés, car la répétition hebdomadaire a lieu le soir, après les heures normales d’activités de Negba.

« Nous rêvons depuis longtemps de créer une chorale pour les jeunes enfants de Negba », a déclaré Eyal Peretz, directeur pédagogique de Negba. « Nous avons déjà une activité musicale pour les enfants avec l’orchestre La Symphonietta de Beersheva. Cette chorale est une autre occasion, pour les enfants qui aiment la musique et le chant, de participer plus activement. »

Les adolescents de Negba bénéficient déjà quant à eux de deux activités musicales : un séminaire d’initiation à la musique et la Chorale des Adolescents de Negba. Eyal a considéré qu’un programme similaire pouvait également apporter beaucoup aux plus jeunes enfants de Negba, lorsque deux jeunes filles volontaires du Service Civil ayant une formation musicale, Hadar Bach et Hallel Biti, ont rejoint le personnel de Negba. Les deux jouent du piano et ont une oreille musicale, ayant pris des leçons de musique et de chant depuis leur plus jeune âge.

« J’aime être dans la chorale ! C’est la chose la plus amusante que je fasse à Negba », a déclaré Shira, 7 ans. « Cela me fait aussi me sentir spéciale vis-à-vis des non-musiciens, et j’ai rencontré beaucoup de nouveaux enfants des autres Maisons Negba. » Un autre membre de la chorale, Nehorai, 8 ans, a exprimé le même sentiment. « Je n’avais jamais chanté dans une chorale auparavant, et cela m’a donné l’occasion de chanter pour la première fois. Je sens que je fais une chose pour laquelle je suis vraiment bon et je suis fier de moi. « 

Les recherches académiques démontrent qu’il existe une forte corrélation entre le chant choral et une confiance en soi accrue, un comportement social amélioré et une capacité à gérer le stress. Ce sont autant de résultats que Negba vise à atteindre pour les enfants qu’elle prend en charge. Et, peut-être qu’en cours de route, une étoile sera découverte : « Je rêvais un soir de faire partie du spectacle « le meilleur talent » », se souvient Shoval, 9 ans. « Je leur ai parlé de la chorale de Negba et je leur ai chanté une chanson que nous avons apprise là-bas. Et j’ai gagné !»

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :