Le point de vue d’un adolescent : Ori réfléchit sur ses sept années passées à Negba

Ori, 14 ans, passe chaque jour après l’école cinq heures à Negba. Tout comme son vrai domicile à Beer-Sheva, Negba est devenue une partie essentielle de son quotidien. Ce n’est pas quelque chose qui lui a été imposé par ses parents, mais c’est suite à la suggestion d’un ami qu’il a rejoint Negba en CE1 et a décidé d’y rester. Aujourd’hui, cela fait déjà 7 ans, et ça continue !

« Je suis arrivé la première fois à l’heure du déjeuner et ils m’ont présenté à tous les enfants », se souvient Ori. « J’avais trouvé les activités vraiment amusantes et intéressantes. Depuis ce jour-là, je n’ai pas regardé en arrière. »

Bien qu’au début le seul programme des activités ait suffi à rendre Negba attrayante à ses yeux, le réseau d’amis qu’Ori a établi à Negba a favorisé son développement social et a constitué une source de grande fierté pour lui et ses pairs. « Quand je vois mes amis Negba en ville, au centre commercial ou ailleurs, je ressens une chaleureuse sensation d’amitié, quelque chose de spécial entre nous. »

Au fil des années, Ori a bénéficié – et continue de bénéficier – de l’enrichissement académique dans des matières telles que l’hébreu, les mathématiques et l’anglais par le biais du Centre Educatif de Negba. Pourtant, le plus grand avantage que Ori a tiré de Negba se situe sans aucun doute au niveau de son développement personnel et sa volonté de contribuer de manière positive à la société. « Negba forme un cadre qui m’apprend à être une bonne personne et à faire quelque chose de précieux dans ma vie », a-t-il déclaré. « Quand je quitterai finalement Negba, je partirai en étant un être humain bon et ouvert aux autres. » Ce jour-là, Ori entend servir dans l’armée israélienne et atteindre un rang élevé. À long terme, Ori aspire à travailler en tant qu’avocat ou dans le maintien de l’ordre.

« Ori a traversé un incroyable processus de transformation en tant que membre du Club des Adolescents ces deux dernières années, et a beaucoup mûri », a déclaré Nadav Elhadad, coordinateur des adolescents. « Il a appris à prendre des responsabilités et à prendre des initiatives dans de nombreux projets, tels que le nettoyage et la restauration de la cour du Club des Adolescents, le bénévolat dans la résidence pour personnes âgées … Ori est devenu un leader et un modèle pour tous ici. »

Et Ori continue de grandir chaque jour au Club des Adolescents, où il se sent « chez lui » dans sa deuxième maison.

« J’aime être ici. J’y suis presque tout le temps. J’aime participer à toutes sortes de projets qui aident les gens. C’est important de travailler et de faire quelque chose de productif. Negba me donne tellement, pourquoi ne devrais-je pas rendre quelque chose en retour ? »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :