Pleins feux sur le personnel : Avia et Tamar s’engagent pour une deuxième année de Service Civil National chez Negba avec pour objectif de renforcer encore plus leur expérience

Negba a le privilège de compter 28 volontaires du Service National parmi ses effectifs à Beer-Sheva et à Jérusalem. Surnommées affectueusement  » les Bnot Sherout « , ces jeunes femmes énergiques constituent une ressource précieuse pour la main-d’œuvre israélienne, car elles s’engagent à servir dans des organisations à but non lucratif en Israël avant leurs études universitaires. Chez Negba, deux Bnot Sherout, Avia et Tamar, toutes deux âgées de 19 ans, ont décidé de reconduire leur bénévolat pour une deuxième année.

Tamar and Avia ont décidé de s’engager pour une deuxième année

 » J’aurais pu commencer mes études universitaires cette année ou faire du bénévolat pour une une organisation différente « , a déclaré Tamar,  » mais j’ai décidé de retourner chez Negba parce que je voulais compléter le processus que nous avons mis en place depuis l’année dernière. Maintenant, je comprends vraiment mon rôle ici et je vois bien que je peux avoir une influence plus importante dès le premier jour.  »

La  » collègue  » de Tamar, Avia, avec qui elle travaille dans les Maisons de Negba à Beer-Sheva, a précisé l’impact de leurs décisions sur les enfants.  » Chez Negba, nous sommes en contact avec les mêmes enfants 5 heures par jour pendant toute une année. Il nous a fallu du temps pour gagner leur confiance, mais maintenant nous avons des relations étroites avec chacun d’eux « , a déclaré Avia.  » Nous sommes des personnes influentes pour eux maintenant. En revenant pour une deuxième année, nous leur apportons une stabilité supplémentaire et nous pouvons les aider davantage.  »

Cette confiance et cette stabilité sont peut-être les éléments les plus importants du travail d’Avia et de Tamar. En effet, les deux jeunes femmes, du fait de leur proximité avec les enfants, ont joué un rôle déterminant dans la révélation d’un certain nombre de problèmes personnels graves.

Les professionnels de Negba ont ensuite été en mesure d’aider les enfants avec sensibilité et d’apporter les soins appropriés.

Mais il est évident que Tamar et Avia reçoivent autant qu’elle donne dans leur travail chez Negba.  » J’aime travailler ici parce qu’on nous accorde beaucoup de liberté pour essayer de nouvelles choses « , a déclaré Tamar.   » J’ai tellement appris sur la façon de diriger un groupe et de travailler face à un public. Si nous voulons expérimenter dans un nouveau domaine ou organiser une activité sur un sujet spécifique, le personnel ici est très ouvert à nos idées. ”

Avia est d’accord et rajoute :  » ce qui fait la spécificité de Negba, c’est que le personnel veut que nous apprenions nous aussi à évoluer en tant qu’individu, et également à développer nos compétences professionnelles. Je peux ainsi tenter des expériences dans différents domaines, me développer et acquérir de nouvelles compétences. Je suis certaine que tout cela m’aide à construire mon avenir. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :