Les meilleures photos de Negba sur Flickr Negba sur twitter Negba sur Facebook Les videos de Negba sur Youtube Contactez nous Web site in english אתר בעברית

01/06/2016 – Le point de vue du psy


Negba appelle ses lieux d'accueil pour enfants en souffrance « Maison de l'Espérance », car notre volonté est de réaliser leurs espoirs et de concrétiser leur droit à une vie meilleure. Il ne s'agit pas d'un vœu pieux ni même d'une prière, mais d’une action basée sur nos connaissances et notre expérience du monde de l'enfance en souffrance. Beaucoup d'enfants des quartiers déshérités, à Beer-Sheva ou ailleurs, sont issus de familles d’immigrés. La génération des grands-parents a été reléguée dans la périphérie et a souffert d’un grand décalage culturel. Parce que souvent démunis de bagage scolaire, ces immigrants dépendaient des subsides publics. La génération des parents a abordé l’âge adulte avec un lourd handicap économique et social, qu’elle a transmis à ses enfants. Ceux sont ces enfants que nous prenons en charge, afin de tenter de rompre le cercle ô combien vicieux de la pauvreté, du chômage et de la délinquance juvénile, sans oublier les problèmes de drogue et de violence familiale. Il se trouve que dans la société occidentale, l’avancement social est interdépendant du niveau scolaire. Or ces enfants ne sont ni plus ni moins intelligents que leurs camarades de classe. Mais pour exprimer leurs réelles capacités, ils ont besoin d'être stimulés, orientés et appréciés dans leurs résultats.

Nos dix dernières années d’expérience démontrent le bien fondé de notre action. Son efficacité se vérifie aisément au vue des progrès scolaires et de l’amélioration de la conduite générale des enfants, aussi bien à l'école qu'à la maison et à Negba. Fondamentalement, la place d'un enfant est dans sa famille, auprès de ses parents et de sa fratrie. Aussi investissons-nous des efforts auprès des parents afin d'améliorer leurs capacités parentales et de les aider à sortir de ce cercle infernal. Ils sont plus nombreux à participer aux activités de groupe que nous organisons, exprimant ainsi leurs compétences dans leur domaine, cuisine, couture, cosmétique, bricolage ou encore créativité artistique, soit entre eux soit avec leurs enfants.

En marge du congrès bisannuel France-Israël de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, les participants français ont été invités à visiter nos maisons à Beer-Sheva et à discuter de notre modèle de prise en charge des enfants en situation de risque. Les visiteurs ont été impressionnés par l'idée même de lieux de prise en charge en après-midi, ainsi que par la qualité et par la diversité des services offerts aux enfants. Ils ont aussi été surpris par les outils d’évaluation de l’enseignement dispensé. De plus, une nouvelle gamme d’activités spécifiques pour les adolescents, suite logique de celles destinées aux plus jeunes, permet aux experts de considérer Negba comme un acteur important et efficace sur le plan de la demande sociale en Israël.

Propos recueillis auprès de Dr Jocelyn Hattab,
Psychiatre pour enfants, adolescents et adultes, psychanalyste,
Membre du comité de direction de Negba.


<< news précédentenews suivante >>

Télécharger nos
newsletters


Pour recevoir nos newsletters
saisissez votre adresse e-mail ici :



Pour recevoir nos newsletters
saisissez votre adresse e-mail ici :