Les meilleures photos de Negba sur Flickr Negba sur twitter Negba sur Facebook Les videos de Negba sur Youtube Contactez nous Web site in english אתר בעברית

3/09/2014 - Inauguration des Maisons de l’Espérance pour la communauté bédouine du Néguev


Une émouvante cérémonie s’est déroulée à Abu Krinat, village bédouin au sud de Beer-Sheva, en présence du Ministre des Affaires Sociales, M. Meir Cohen, du président et du directeur des Services Sociaux du Conseil Régional Neve Midbar, M. Rachamim Yona et Dr. Al-Atauna Magid, ainsi que de plusieurs dirigeants de la communauté des Bédouins du Néguev. Les nouvelles Maisons de l’Espérance accueilleront 75 enfants en péril des villages alentour.

« La communauté bédouine méritait de recevoir ce soutien » a déclaré le Ministre, qui a souligné que ce type de projet, soutenu par le gouvernement israélien, visait aussi à compenser la discrimination dont a souffert la communauté bédouine.

Ce projet est né d’une collaboration unique entre Negba, le Conseil Régional Neve Midbar et SOS Villages d’Enfants. L’initiative a pour but d’assister une des communautés les plus dénuées d’Israël. Les Bédouins, en dignes citoyens, valorisent le service dans les forces de défense israéliennes et sont reconnus pour leur engagement en faveur de l’État d’Israël. Mais plusieurs facteurs déterminants, comme la polygamie, un taux de naissance parmi les plus élevés du monde, des conflits entre tribus et une instabilité économique et territoriale, contribuent à en faire une communauté extrêmement pauvre. Les Bédouins du Néguev comptent à peu près 200,000 membres, et en 2020, leur population atteindra 300,000 personnes. Les enfants ont désespérément besoin qu’on leur offre la possibilité d’échapper à la menace du cycle de la misère.

« Chaque enfant en Israël devrait bénéficier des mêmes opportunités pour progresser dans la vie » a remarqué Danny Kahn, responsable du projet à Negba. « Nous sommes convaincus que la fondation de ces Maisons de l’Espérance constitue la preuve qu’une coopération véritable peut promouvoir un programme social. Nous sommes reconnaissants à nos admirables partenaires pour cette réalisation », a-t-il ajouté.

Les invités à la cérémonie ont eu droit à un spectacle, réalisé par quelques-uns des 45 enfants de la Maison de l’Espérance d’Abu Krinat, et à une visite guidée des 300 m2 de locaux, situés, afin d’en faciliter l’accès, à proximité du centre de soins postnatals du Ministère de la Santé. L’ouverture de deux autres Maisons de l’Espérance dans les villages de Kasr-a-Sir et Bir-Hadaj est prévue dans les prochaines semaines. Elles accueilleront chacune quinze enfants en péril.

Les récentes opérations militaires à Gaza ont fait prendre conscience de l’extrême vulnérabilité des Bédouins, qui vivent dans des tentes et des maisons en préfabriqué dépourvues d’abris anti-bombes, et dont les localités ne sont pas équipées de systèmes d’alerte en cas de tirs de missiles. Durant les hostilités, deux des victimes civiles étaient des Bédouins. Compte tenu de cette situation critique, Negba et ses partenaires ont décidé au moment des tirs massifs d’anticiper à juillet l’ouverture de la Maison de l’Espérance d’Abu Krinat, et ce bien avant la date prévue à l’origine en septembre. En effet la Maison offrait la seule structure de sécurité du village pendant la campagne militaire de Gaza.

Les Maisons de l’Espérance fonctionneront cinq jours par semaine après l’école, pendant six heures par jour. Les enfants bénéficieront d’un soutien scolaire, d’un enseignement assisté par ordinateur, d’un conseil individuel, d’activités périscolaires d’enrichissement éducatif, social et culturel, et de deux repas chauds.

Negba est responsable de l’équipement des Maisons de l’Espérance, de la formation des équipes, de la planification et de la mise en œuvre. SOS-Villages d’Enfants exploitera les Maisons de l’Espérance ; l’organisme a à son actif une longue expérience au service de l’enfance défavorisée, y compris dans le secteur bédouin, et il gère déjà un village d’enfants dans la région d’Arad. Quant au Conseil Régional Neve Midbar, il sera chargé du fonctionnement courant et assumera la plus grande partie des coûts d’exploitation, avec la garantie du Ministère des Affaires Sociales, montrant ainsi combien Israël est soucieux d’améliorer la qualité de vie des Bédouins.


<< news précédentenews suivante

Télécharger nos
newsletters


Pour recevoir nos newsletters
saisissez votre adresse e-mail ici :



Pour recevoir nos newsletters
saisissez votre adresse e-mail ici :